32 coureurs

Ils portent le même T shirt. « Je cours pour mon frère qui est décédé au mois de novembre à 49 ans. Nous courrons pour sa mémoire. C’est ma première participation, mais pas la dernière.. Ça nous permet de nous retrouver tous. Nous sommes 32 coureurs. Plus, huit enfants à la fin, pour le dernier kilomètre. On est de Guignen, mais les coureurs viennent de Vitré, Paris... un peu partout. »